bokor

BOKOR
Montagne située 10 km à l’ouest de Kampot, sur la route de Sihanoukville au Cambodge. En 1917 les colons français y construisirent une villégiature pour les fonctionnaires de l’Indochine. Ils cessèrent de s’y rendre avec la guerre. De 1975 à 1997 les Khmer rouges occupèrent les lieux. Depuis, les demeures sont abandonnées aux nuages.

Ville fantôme perdue dans le brouillard.
Masses sombres inintelligibles
elles se révèlent doucement
apparaissent      disparaissent.
Une demeure surgit – immense, sinistre
Insoupçonnable.
Un dédale de pièces s’ouvre
Le sol est craqué, coupant
La brume épaisse s’engouffre
par rafales violentes
dans les pièces délabrées.
La mousse est rouge profondément.

Le chemin de la montagne
glisse, cahote, crachote
entre terre et brume.